Collège Henri Matisse
27 rue Ernest Renan
92130 ISSY LES MOULINEAUX
Tel : 01 40 93 44 30
Venir au Collège
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Pédagogie > Devoir de Mémoire > Résumé d’Auschwitz :

Résumé d’Auschwitz :

mercredi 27 mars 2013 par Catherine Combe

Nous n’allons pas vous raconter notre voyage à proprement parler, le lever à 4 heures, la pause déjeuner d’une demi-heure…
Mais plutôt une histoire… l’histoire des millions de déportés, exécutés à cause de la folie meurtrière d’un homme.

Alors,
Ecoutez-les... Ecoutez ces millions d’innocents massacrés pour leurs croyances, leurs coutumes ou leur couleur.

Entendez-les... Entendez leurs cris, leur désespoir et leurs pleurs.

Auschwitz I est un de ces trois camps d’Auschwitz Birkenau.
C’est un camp de concentration et d’extermination pendant la 2ème Guerre Mondiale.
Aujourd’hui, c’est un musée, que nous avons eu « la chance » de découvrir...

A l’entrée, une inscription : « Arbeit macht frei  » ;
en français « le travail rend libre ».
Là encore une preuve du cynisme des nazis.

Mais comment raconter l’horreur quand il ne reste que des ruines ?
Comment se rendre compte que les 2 tonnes de cheveux exposés ici représentent des milliers de personnes ?
Et que ce n’est qu’un cinquième de ce qui a été retrouvé et sûrement une partie infime de la réalité ?

Les restes parlent mais il est parfois difficile de les entendre.
Pourtant, il faut y croire. Y croire pour ne pas oublier. Y croire pour ne pas recommencer.

Alors, nos larmes couleront dans l’océan déjà formé.
Alors, nos larmes couleront pour ne plus refaire les erreurs passées.

Nous sommes entrés dans le camp, frigorifiés par la très basse température et effrayés à l’idée de poursuivre notre périple dans le monde de l’horreur.
Car ce qui nous attendait maintenant n’était plus seulement des ruines, des rails ou des bâtisses en mauvais état. Ce que nous allions voir maintenant était hautement plus difficile à supporter.

Pour commencer notre visite, la seule chambre à gaz non détruite par les allemands… Si vous en avez déjà entendu parler, les traces de griffures sur les murs sont vraies !

Puis nous avons pu découvrir les destins de trois déportés français qui, par chance, ont pu réchapper du camp.

Enfin « les pavillons  », anciennement destinés aux déportés. Aujourd’hui, ils recueillent leurs effets personnels, traces de leur triste histoire.

FIN // Mélodie et Juliette / 3ième 2

P.-S.

Vous pouvez télécharger le document ci-dessous


Documents joints


Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Henri Matisse (académie de Versailles)