Collège Henri Matisse
27 rue Ernest Renan
92130 ISSY LES MOULINEAUX
Tel : 01 40 93 44 30
Venir au Collège
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Demi-pension > REGLEMENT INTERIEUR DE DEMI-PENSION

REGLEMENT INTERIEUR DE DEMI-PENSION

vendredi 28 novembre 2014 par Catherine Combe (Date de rédaction antérieure : 1 av. J.C.).

La demi-pension est un service proposé aux familles. L’inscription à ce service est conditionné au respect du présent règlement intérieur, qui ne se substitue pas au règlement intérieur général du collège mais vient le compléter.

I Règles de financement et d’inscription

1) Recettes et dépenses
Les recettes proviennent des frais d’hébergement des élèves demi-pensionnaires et de la vente des repas aux commensaux (adultes travaillant au collège).

Les tarifs sont fixés par le Conseil général des Hauts de Seine.

Les dépenses comprennent :

à˜ la commande des repas

à˜ les charges liées au fonctionnement du service de restauration : eau, gaz, électricité, chauffage, produits d’entretien, vaisselle, petits matériels, contrat d’entretien et de maintenance, prestataires de services…

à˜ les prélèvements imposés par le législateur :

22.5% pour le Fonds Départemental de rémunération du Personnel d’Internat (FDRPI)

1.25% des recettes pour le Fonds Commun des Services d’Hébergement (FCSH) permettant de financer les besoins des établissements scolaires en équipement

12% pour la participation aux charges communes du collège (ce taux est fixé par l’UCPR [Unité Centrale de Production Renoir], service public de restauration par liaison froide installé à Boulogne Billancourt dans les locaux du collège Jean Renoir.

2) Inscription et modification de régime

Les familles inscrivent leur enfant dès le mois de juin pour l’année scolaire suivante. Le coupon d’inscription doit être transmis au secrétariat d’intendance, faute de quoi l’élève restera considéré comme externe.

Les modifications de régime ne sont possibles que d’un trimestre à l’autre. Les repas étant commandés trois semaines à l’avance, la modification de régime doit être demandée par écrit au service de l’intendance trois semaines au moins avant la fin du trimestre. Elle entre en vigueur au trimestre suivant.

Une modification de régime ne peut être réalisé en cours de trimestre que dans les cas suivants :

à˜ déménagement de la famille ;

à˜ problèmes de santé (certificat médical à fournir) ;

à˜ problèmes graves (à l’appréciation du chef d’établissement).

Cette modification ne devient effective que trois semaines après la demande écrite.

Sauf autorisation exceptionnelle à demander auprès de la direction du collège, et qui n’ouvre pas droit à déduction, l’élève demi-pensionnaire doit déjeuner 4 jours par semaine.

Pour raison dûment motivée par écrit (déplacement de cours, raison familiale, problème de santé, réunion ponctuelle, etc.), les élèves externes pourront prendre occasionnellement leur déjeuner au collège en achetant un ticket-repas au service d’intendance

3) Paiement

Le prix de la demi-pension est forfaitaire. Il n’est pas fonction du nombre de repas pris. Du fait de la durée différente des trimestres, il est payable en trois termes inégaux.

Pour chaque trimestre la demi-pension est payable d’avance à réception de la facture. Le découpage des trimestres pour la cantine est le suivant :

à˜ 1er trimestre : septembre / décembre

à˜ 2nd trimestre : janvier / mars

à˜ 3ème trimestre : avril / juin

Tout trimestre commencé est intégralement dû.

Lorsque la demi-pension n’est pas réglée dans les délais demandés et si la famille ne répond pas aux différentes relances de l’intendance ni aux propositions d’aides qui lui sont formulées, le dossier est transmis par l’agent comptable à un huissier pour recouvrement. Les frais d’huissier sont imputables à la famille, tandis que le chef d’établissement peut prononcer la désinscription de l’élève du service de demi-pension. Une fois le dossier transmis à l’huissier, il n’est plus accessible au service de l’intendance.

4) Les aides à la demi-pension

La présence simultanée d’au moins trois frères et sÅ“urs, en qualité de demi-pensionnaires, dans des établissements publics d’enseignement du second degré, donne lieu pour chacun d’entre eux à une réduction du tarif de la demi-pension. Le responsable légal des élèves concernés doit en faire la demande par écrit auprès du service d’intendance au début de l’année scolaire en précisant les noms, les prénoms et les établissements des autres membres de la fratrie (fournir une attestation de scolarité indiquant le régime des enfants).

En cas de nécessité, un paiement en deux ou trois fois peut être effectué (les chèques doivent cependant être remis en même temps au service d’intendance).

Le responsable légal peut également déposer une demande de bourse au secrétariat d’intendance et/ou solliciter un rendez-vous auprès de l’assistante sociale afin de formuler une demande d’aide du fonds social collégien.

Enfin, sous conditions de ressources, les responsables légaux de l’enfant peuvent bénéficier de l’aide à la restauration du Conseil Général des Hauts de Seine.

5) La remise d’ordre

Une réduction des frais d’hébergement, appelée remise d’ordre, peut être accordée en cas de nécessité. Elle est automatique dans les cas suivants :

à˜ maladie d’une durée minimale de 15 jours hors vacances scolaires et sur présentation d’un certificat médical (original) remis au service de l’intendance.

à˜ Stage en entreprise.

à˜ Voyage scolaire

à˜ En cas de changement de qualité au cours du trimestre dûment justifié.

à˜ En cas de grève et lorsqu’il y a impossibilité de servir un repas froid, une remise d’ordre est effectuée, à partir du second jour de grève dans le trimestre.

à˜ Exclusion définitive prononcée par le conseil de discipline.

à˜ Exclusion provisoire de l’établissement ou du service de demi-pension de plus d’une semaine. Lorsque l’élève quitte définitivement l’établissement (à compter de 3 semaines après que le service d’intendance en ait été informé).

à˜ En cas d’absence pour pratique religieuse reconnue par le ministère de l’Education nationale et sur demande écrite du responsable légal de l’enfant.

En cas problèmes financiers, une remise d’ordre peut être accordée sur avis circonstancié de la commission du fonds social des cantines du collège

Les remises d’ordre sont généralement déduites des frais d’hébergement du trimestre suivant (en cas de départ, cependant, un remboursement est effectué).

II Règles alimentaires et d’hygiène

1) Confection et composition des repas

La confection par l’UCPR et le service des repas au collège sont soumis aux normes d’hygiène et de sécurité en vigueur. Le personnel en charge du service de demi-pension est spécifiquement formé à ces questions.

Le suivi de l’hygiène et le contrôle de qualité sont assurés par des analyses bactériologiques régulières et la tenue d’un dossier de traçabilité des aliments.

2) Compositions des menus

Les menus sont établis par une commission commune aux collèges adhérents à l’UCPR.

Lorsque la commission se tient au collège, deux à trois élèves désignés parmi les demi-pensionnaires délégués de classe peuvent y participer, s’ils n’ont pas de cours à ce moment.

La composition des menus est portée à la connaissance des familles par voie d’affichage dans la vitrine du collège et sur le site internet de l’établissement. Les menus ainsi communiqués ne sont pas contractuels et peuvent subir des modifications liées au contraintes d’approvisionnement du prestataire.

3) Interdits alimentaires et allergie

Conformément aux préconisations du rapport de la Commission de réflexion sur l’application du principe de Laà¯cité dans la République, dit « rapport Stasi  », remis au président de la République le 11 décembre 2003, des substituts au porc sont proposés quand celui-ci est servi en cantine.

Le rapport Stasi précisant par ailleurs que « la prise en compte des exigences religieuses en matière alimentaire doit être compatible avec le bon déroulement du service  », aucune dérogation portant sur un autre aliment que le porc ne saurait être acceptée.

Toute allergie alimentaire devra être signalée au médecin scolaire et faire l’objet d’un PAI.

III Règles de comportement au sein du réfectoire

1) Accès au réfectoire

Seul les élèves demi-pensionnaires sont autorisés à entrer dans le réfectoire.

Ils doivent s’y présenter en bon ordre à l’heure indiquée par les surveillants et sous le contrôle de ces derniers. Avant d’être autorisé à entrer, chacun doit décliner son nom, prénom et classe à la personne chargée du pointage journalier des demi-pensionnaires présents.

Il est strictement interdit de pénétrer dans la demi-pension par la sortie.

2) Plateau repas

Chaque élève ne doit prendre qu’un seul plateau, un seul verre, un seul ensemble de couverts, une seule serviette. Le nombre de morceaux de pain est limité à deux par personne.

L’élève doit progresser calmement et sans impatience dans la file du self pour y composer son plateau repas. Ce dernier se compose des éléments suivants :

à˜ une entrée

à˜ un plat de résistance (viande ou poisson et légumes ou féculents)

à˜ un laitage (fromage ou yaourt)

à˜ un dessert

Il est interdit de toucher les aliments du self. Par mesure d’hygiène, un plat ou aliment pris ne peut plus être reposé ni échangé.

Le plateau repas doit être composé en une seule fois (l’élève qui n’a pas pris tout ce à quoi il a droit ne peut pas venir le réclamer après son passage).

Chaque élève n’ a droit qu’à un seul plateau repas.

3) Temps du repas

Les élèves doivent rester assis et manger proprement. Il est interdit de crier, courir, se battre et circuler sans raison dans le réfectoire, tout comme il est interdit de projeter de la nourriture ou de l’eau.

Un élève qui fait tomber son plateau devra en ramasser l’ensemble du contenu.

Les élèves doivent quitter le réfectoire quand ils ont finis leur repas afin de laisser la place aux autres élèves qui n’ont pas encore déjeuné.
Ce faisant, ils déposent au passage leur plateau devant le service de plonge, après avoir rassemblé dans leur assiette tout ce qui est à jeter et rassemblé leurs couverts.

Les élèves ne peuvent ouvrir les fenêtres du réfectoire sans l’accord d’un surveillant, et ne doivent en aucun cas les enjamber pour tenter de sortir dans la rue.

Sauf accord spécifique donné par le chef d’établissement, il est interdit d’amener sa propre nourriture dans l’espace de restauration.
Pendant le déjeuner, les élèves doivent respecter entre eux et envers le personnel les règles élémentaires de propreté et de savoir vivre

Un élève qui salit une table ou le sol par jeu ou par agitation devra les nettoyer avant de quitter le réfectoire.

Tout élève contrevenant aux règles de comportement indiquées dans le présent règlement intérieur et dans celui du collège s’expose aux punitions et sanctions prévues par ce dernier, ainsi qu’à une exclusion provisoire ou définitive du restaurant scolaire.


Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Henri Matisse (académie de Versailles)